Portail Corse Balagne

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Bienvenue à CORBARA

Table des matières
Bienvenue à CORBARA
Associations
Services
Evènements
Données sur la commune
Sites et monuments
Présentation
Accès
Sites internet
Toutes les pages

Corbara jouxte L'Ile Rousse et possède un bord de mer agréable. Mais il est avant tout un village important en Balagne, doté d'une grande richesse culturelle.
Cette présentation n'a aucune prétention à supplanter tel ou tel autre site internet et elle sera amenée à évoluer...
Tous les détails sur le site officiel : www.corbara.fr

Associations culturelles et sportives
----------
Informations à compléter
Merci de participer à la mise à jour du site : Mail

Services
----------
Informations à compléter
Merci de participer à la mise à jour du site : Mail

Evènements

Données sur la commune
Nom corse : Curbara
Origine du nom de la commune : curbaghja ainsi dénommé par la présence de corbeaux
Communauté de Communes du Bassin de Vie de L'Ile Rousse (CCBVIR) : 5 communes

Sites et monuments
Marine de Davia
La Marine de Davia quelquefois appelée "perle de la Balagne" est une station balnéaire, un vaste espace résidentiel privé, un grand ensemble immobilier destiné principalement à la location. La marine est surveillée à l'entrée par un gardien. Les deux terrains de tennis sont privatifs, réservés aux propriétaires et aux locataires. Trois plages de sable, celles au fond des baies de Fornello, de Capite et de Vignola, sont ainsi « privées ». Il y a également un arrêt pour les trains.
Pas de photo - Vous pouvez nous en envoyez si vous en avez - Merci
Couvent Saint-Dominique de Corbara
Il a été bâti vers 1430 sur les flancs du Mont San'Anghjelu (Saint-Ange). A l'origine, il s'appelait Couvent de Saint François de la Pieve d’Aregno. En 1861, à la suite des Franciscains, des Dominicains italiens sont venus s'y installer. Chassés en 1903 après promulgation des Lois de Séparation de l’Église et de l’État, les Dominicains y reviennent en 1927. Ils en repartiront en 1993. Depuis le couvent est occupé par les Frères de Saint-Jean, une nouvelle communauté religieuse. C'est le plus important couvent de Corse. C'est aussi un lieu de retraite.
Le jardin du couvent (mur de clôture, jardin d'agrément, terrasse en terre-plein, réservoir, chemin de jardin, verger et clôture de jardin) est repris à l'Inventaire général du patrimoine culturel (documentation préalable) depuis le 4 mars 2003.
Église-Collégiale A Nunziata
L'église-collégiale paroissiale de l'Annonciation est un édifice baroque édifié entre 1641 et 1751 et situé au centre du village. Elle est classée Monument historique par arrêté du 6 septembre 1985.
Le maître-autel et les autels, la clôture de chœur (balustrade) du XVIIIe siècle en marbre de Carrare, une chaire en bois sculpté polychrome de 1750, une armoire avec 3 panneaux peints de 1684, un chapier-armoire (commode à tiroirs où l’on range les chapes ecclésiastiques) en bois taillé du XVIe siècle, un lutrin en bois fruitier marqueté du XVIIIe siècle, les fonts baptismaux en bois taillé, peint du 4e quart XVIIIe siècle, une statue de la Vierge du XVIIe siècle, une autre du Christ en Croix du XVIe siècle, des tissus d'ornements cultuels (chapes, chasubles, dalmatiques, étoles, voiles de calice, manipules, bourse de corporal), des tableaux (toiles de l'école italienne de Gênes de la 2e moitié du XVIIe siècle ornant les chapelles latérales) et des orgues (dont un orgue baroque de 1890 œuvre des locaux Agati-Tronci de Ville-di-Paraso facteur d'orgue et Antone Giuseppe Saladini de Speloncato ébéniste en ce qui concerne la tribune) qu'elle renferme sont également classés MH.
Restauration du Choeur
Chapelle de Notre-Dame des Sept Douleurs
Elle est située au hameau de U Borgu qu'elle domine. Bâtie en 1765 sur les vestiges de l’ancien fortin du comte Mannone (U Fo) édifié au XIVe, elle fut inaugurée le 25 avril 1700 par Dominique Aitelli Savelli de Guido, descendant de Guido de Savelli qui fonda CORBARA en 816. C'est à cet endroit que Pascal Paoli aurait décidé de l'emplacement de la ville de L'Île-Rousse. Elle est inscrite MH par arrêté du 6 septembre 1985. La chapelle renferme les oeuvres classées MH le 26 septembre 2005 ci-après :
Groupe sculpté Vierge à l'Enfant dite Madonna di u Laziu en marbre peint datant de 1481. Depuis le Second Empire, la statue est revêtue d'une robe pudique qui n'est enlevée que le jour de la fête de Notre-Dame du Laziu, début octobre.
Bas-relief Vierge de Pitié en marbre sculpté du XIXe siècle.
Oratoire (Casazza) des Pénitents de Saint Antoine L’Ermite ou Cunfraternita Sant'Antone Abbate (Confrérie Saint-Antoine Abbé) de Corbara
Edifice voisin de l'église
La statue de Saint Antoine en bois du XVIIe siècle est classée par arrêté du 29 avril 1960.
Chapelle Santa Lucia (Sainte Lucie)
Au centre du village.
Chapelle San Roccu (Saint Roch)
Sur la route menant à U Borgu.
Chapelle des Saints Pierre et Paul
En bordure de la D151 hors du village.
Chapelle des Saints Corneille et Cyprien
Héritage pisan dans la plaine de Balanea (XVIIe siècle).
Chapelle Saint-Jacques
Au pied des ruines du castel de Guido de Sabellis.
Chapelle Notre-Dame de Latiu (de Latio) ou Notre-Dame du Lazio
Sous le couvent de Corbara, construite en 1796.
C'est un sanctuaire où se déroulent toute l'année des cérémonies. Les plus habituelles sont le Jeudi Saint (adoration du Saint Sépulcre), le 2 juillet (messe en l'honneur de Notre-Dame des Grâces), le 26 juillet (fête de la Sainte-Anne), le 15 août (fête de l'Assomption – messe suivie d'une procession) , le 8 septembre (report au dimanche suivant de la fête de la Nativité), et fin septembre (cérémonie de clôture, investiture de la Vierge, messe et procession).
Mont de Guido
Il comporte les principaux vestiges historiques de la commune : emplacement de la Tour du Comte (Torra del conte), fortin du comte Mannone (U Fo) du XIVe siècle aujourd'hui la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs, ruines d'un castel bâti au IXe siècle par Guido de Sabellis, chapelle Saint-Jacques du XVIe siècle
Le monolithe de Corbara
À environ 300 m au nord de la route nationale 197 dans sa ligne droite, et à l'ouest de la commune, on peut toujours observer un spectaculaire fût monolithe de plus de 270 tonnes, en porphyre, abandonné dans une carrière en 1837. Il devait servir comme support d'une statue monumentale de Napoléon Ier qui n'a jamais été érigée.
Le mont Saint Ange (Monte San'Angelo)
Il domine le couvent de Corbara et où se trouvent les ruines d'un castel édifié par Jacopino, fils de Guido de Sabellis.
Les sites naturels de Percepina et de Calcinaiu sur le littoral.
La mairie
Elle renferme un tableau Cléopâtre, peinture à l'huile sur toile du XVIIe siècle, classée MH par arrêté du 9 février 1995.
Musée d'Histoire et de l'Art Ancien, musée privé de Guy Savelli.
Situé Place de l'église, à 40 m d'elle.
Entrée libre, visite commentée.
Musée du Trésor - Église-collégiale "A Nunziata"
C'est un musée d'art religieux qui recèle de très nombreux objets classés parmi lesquels des tableaux, des habits sacerdotaux classés, des pièces d'orfèvrerie, une statue en marbre de Carrare, des meubles dont un baldaquin offert par l'impératrice Eugénie, un baptistère en bois, etc.).
Sur le circuit Strada di l'Artigiani (Route des artisans de Balagne)
Atelier de poterie du maître-potier Antoine Campana à Carbunaghja, ouvert toute l'année
Pas de photo - Vous pouvez nous en envoyez si vous en avez - Merci
Atelier d'Hélène Cancela (création de bijoux, gravures à l'eau-forte, pierres semi-précieuses,…)
Pas de photo - Vous pouvez nous en envoyez si vous en avez - Merci
Société Coopérative Oléicole de Balagne, installée dans la zone artisanale de Corbara. Vente d'huile d'olive.
Pas de photo - Vous pouvez nous en envoyez si vous en avez - Merci
A VOIR :
Piazza di l’Olmu
Réaménagée
Pas de photo - Vous pouvez nous en envoyez si vous en avez - Merci
Villa Sottana
Pas de photo - Vous pouvez nous en envoyez si vous en avez - Merci
Spilonca
Carbunaghja
A Chjusella
Placette du Borgo
BODRE
GHJUNCHITU
Voirie St Roch
Aménagement de l’espace multisports
Restauration de l’orgue et du décor de l’orgue de l’église de Corbara
Elargissement et sécurisation de la voirie au lieu-dit Chapelle Saint-Roch
Restauration du chœur de la chapelle collégiale A Nunziata
Travaux Notre-Dame du Lazio
Sanctuaire Pelagos
Lieu-dit Saligrastri (sud du village)
Piazza Save
Lieu-dit Cataraccio
Plage Acqua
Salge de la Marine de Davia
Secteurs :
le secteur dit de Capanne/Rascino
le secteur dit d’Acquaniella
le secteur dit de Bodre
le secteur dit de Bitrone
le secteur dit de Borgo
le secteur dit de Pietrosella
le secteur dit de Spilonca

Présentation de la commune
Corbara possède une façade maritime couvrant 7 km de côte, depuis l'embouchure du ruisseau de Teghiella (Aregno) à l'ouest, jusqu'à Percepina à près d'un kilomètre à l'est de la presqu'île de La Pietra (L'Île-Rousse). Son littoral comporte :
une station balnéaire : la Marine de Davia. Ce sont trois petites criques de sables fins sur fonds de baie dont la baie de Capite, un mouillage fréquenté par les plaisanciers durant la saison estivale.
le site naturel de Percepina en limite occidentale de la baie de Giunchetu.
le site naturel de Calcinaiu avant la plage d'Aregno.
Quatre pointes : Punta di Varcale, Punta di Vallitone, Punta di Vignola et Punta di Parata.
Côté terre, les limites de la commune avec celles de Santa-Reparata-di-Balagna sont bornées par Bocca Fogata, Cima Sant'Angelo et les hauteurs du couvent de Corbara. A partir de ces dernières, ses limites avec celles de la commune de Pigna passent par la chapelle Notre-Dame de Lazio, par les bords nord même du village de Pigna, jusqu'au ruisseau de Teghiella. Un autre cours d'eau plus petit, le ruisseau d'Acqua Niella, a son embouchure à l'Est de la plage de Botre.
Le plus haut sommet de la commune est Cima Sant'Angelo - mont Saint Ange (562 mètres). Le mont de Guido (316 mètres) domine le village, les hameaux de U Borgu et de Pietralta.
Dans une Balagne réputée sèche, la commune possède de nombreuses fontaines, certaines très anciennes. Le tapis végétal est représenté par un maquis composé des espèces traditionnelles, épais, parsemé d'oliviers et de chênes verts. En fin de période estivale, il n'est pas rare de voir quelques incendies éclater. La commune est soumise à de fortes précipitations printanières et automnales. Inondations et coulées de boue l'ont quelquefois touchée, la dernière fois le 6 Juin 2000.
Avec ses deux proches hameaux, U Borgu à l'ouest et Pietralta au nord, Corbara forme un bourg construit à une altitude moyenne de 273 mètres. Le village est bâti autour de l'église-collégiale A Nunziata. Il est pittoresque par ses places, ses fontaines, ses passages voûtés, ses lavoirs et ses nombreux édifices religieux : une collégiale, un oratoire et quatre chapelles dans le village même.
La population occupe aussi d'autres hameaux sur la commune : Carbunaghja et Curzo au NO et en contrebas du village ; Fogata à l'entrée de L'Île-Rousse. Les habitations sont réparties de part et d'autre de la RN 197 ; Zone d'activité à San Ciprianu où se situe la chapelle du même nom. Elle est en plein développement. D'importants travaux sont réalisés sur la RN 197 qui est élargie.
La commune vit essentiellement des activités touristiques et de services durant la saison estivale. La zone d'activité (au départ une zone artisanale) créée le long de la RN 197 en contrebas du village, se développe rapidement. De grandes enseignes commerciales s'y sont implantées (Bricolage, mode, chaussures, jouets, bazar, etc.).
L’ECOLE NUMERIQUE RURALE : Regroupement Pédagogique Intercommunal avec la Commune de SANTA RAPARATA DI BALAGNA - En 2010, la Commune de Corbara s’est portée candidate pour le projet de l’école numérique rurale, issu du plan de relance initié par le Ministère de l’Education Nationale et destiné aux écoles rurales pour le développement des usagers pédagogiques utilisant le TICE (technologie de l’information et de la communication pour l’enseignement).

Accès
La RN 197 (route Calvi - L’Ile Rousse) traverse la commune depuis le camping A Marina (Aregno) jusqu'à Fogata à la « sortie » Ouest de L'Île-Rousse. A Fogata un rond-point est aménagé pour les jonctions des routes RN 197, le Boulevard de Fogata qui mène au port de L'Île-Rousse, la D151 et la desserte de l’hypermarché Leclerc et du cinéma Le Fogata.
La D151 qui dessert le village de Corbara, donne accès à plusieurs villages de l'intérieur de la Balagne (Pigna, Aregno, Cateri, Montegrosso, Zilia et Calenzana) où elle prend le nom de « Route de Calenzana » jusqu'à sa jonction avec la RN 197, au rond-point dit de la Légion.
La D313 est une route qui relie la RN 197 à la D151. Elle démarre à Bocca di Carbonaja - Hameau de Curzo, sur la RN 197.
La D263 enfin, permet depuis le Nord du village de Corbara, de se rendre directement à Santa-Reparata-di-Balagna en passant par ses remarquables hameaux d'Occiglione et de Palmento.
Corbara se trouve sur le tracé de la ligne de chemin de fer des CFC (Chemins de Fer Corses). U trinighellu, le petit train des plages estival (qui fonctionne maintenant à l’année) entre Calvi et L’Ile-Rousse, fait des arrêts à la Marine de Davia et à proximité du camping de Bodri.

Sites internet
Wikipedia : www.wikipedia.fr
Congrégation Saint-Jean du couvent Saint-Dominique : www.stjean-corbara.fr
[Lire la suite]
Vous êtes ici : Accueil
Bienvenue à CORBARA Merci pour votre accueil et vos encouragements.